[creation site web] [creation site internet] [logiciel creation site] []
[]
[]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]
[mobilier design meuble contemporain oeuvre art créations uniques créateur Philippe-Emmanuel Genin peg-france designer furniture work of art english1]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]
[mobilier design peg Philippe-Emmanuel Genin]

"Le corps ne ment pas et c'est lui seul qui parle de vous".

Mobilier P.E.G
Philippe-Emmanuel GENIN   P.E.G
"Grâce" et "Eléguance"

Philippe-Emmanuel GENIN,  
Création de Mobilier de Luxe, Ebénisterie d'Art
Meilleur Ouvrier de France
  




Philippe-Emmanuel Genin, "jeune homme de bonne famille..." reçoit une éducation fondée sur les règles de bonne conduite, la morale, et le sens des valeurs. Il grandit à Port sur Saône où il passe toute son enfance. Une enfance certainement vécue aujourd'hui comme une existence déjà pleine de créativité. Rigoureusement, il aspire à respecter les principes moraux qui sont, selon lui, la source d'une société tout simplement normale. Seul et Prosélyte depuis toujours, ensemble, il fabrique sa vie comme bon "lui" semble. D'une manière divine et totale, modestement, il sait religieusement ce qu'il veut concrétiser. Travailleur austère et probe, il établit son parcours seul et sans se méprendre. Il fait preuve d'un grand courage et il donnera tout pour devenir.


Captivé par l'histoire de France et ses mystères, qui le fascinent pleinement, à travers la peinture, la sculpture et l'architecture, il éprouve très tôt une certaine curiosité concernant la diversité artistique, qui le pousse à s'adonner au dessin. La formation du jeune créateur et son goût précoce pour le dessin au crayon noir se révèle alors inopinément intéressante et pleine de découvertes, mais reste une ébauche à compléter. Peu à peu, il vaque, avec délectation, à de petits travaux d'aménagement et de réparations dans différents domaines : la mécanique, le jardinage, le bois... Quelques années plus tard, il intègre, par hasard et sans conviction, l'école du bois. Il étudie néanmoins sept années l'art du meuble et sa fabrication avec beaucoup d'engouement, et son sujet de prédilection devient rapidement la création de mobilier. Il s'épanouit, sa passion pour le bois et ses dérivés l'emmène chaque jour un peu plus vers la quête d'un univers qu'il peint gracieusement. A l'époque, les évènements, les phénomènes de société, le tout et n'importe quoi, tiraillent son esprit. Il trimbale alors son chemin créatif des années, et avec beaucoup de difficultés et de souffrances. Il cherche, il se pose beaucoup de questions qui font de lui quelqu'un d'hésitant, indécis concernant la préciosité éprouvante de son univers, qu'il embrassera enfin, après de nombreux exercices à l'atelier. Son univers et sa maturité artistique, qu'il acquiert, lui permettent petit à petit de s'exprimer, et ses œuvres sont très représentatives de l'homme qu'il est. Quasiment autodidacte, enclin à la création unique et inégalable, il manifeste avant tout une passion inébranlable. Ses réalisations restent, sans aucun doute, une expression de formes déjà vues, mais revisitées. Une manière d'anoblir sa personne à travers l'art qu'il propose. Il caractérise son style avec des bois rares et hautement précieux, la grâce et la sobriété dans les proportions, qu'il considère indispensables et dans l'unique but de représenter ce qu'il appelle le grandiose esthétique et intellectuel. Ebahi et passionné par le XVIIIème siècle, il copie incontestablement les formes  disparues tout en leur apportant une extrême sobriété. Un savant mélange entre le dépassé et la tendance qu'il fusionne avant tout, sans faire semblant. Dans la confrontation, ils finissent toujours par s'accepter : la richesse et la beauté de l'ancien contre la sobriété et l'artificiel du moderne.

"Le métier d’ébéniste n’est pas seulement une "paire" d’années d’études, où l’on vous apprend l'art du meuble et sa fabrication. C’est aussi pour moi le produit d’une histoire ancienne, un morceau de vie qui sans cesse me rappelle que ce métier est avant tout de l’art qui s’exprime à partir du vécu mais aussi à travers l’imaginaire, la création puis la conception de demain. L’œuvre que je réalise m'apaise. Je cherche à exposer ce qui pourrait susciter des émotions et des réactions dans le public. Je suis un passeur d’émotions qui vous offre le beau à travers les bois les plus précieux de la planète.